Psychologie de la superstition

  • Description
  • En savoir plus
  • Spécifications

C. ZUCKER
Professeur à l'Université de Heidelberg

Pourquoi l'homme d'aujourd'hui garde-t-il un penchant pour la magie et les croyances occultes ? Pourquoi attache-t-il une croyance a des phénomènes dont les sciences ont demonté les mécanismes ? Pourquoi ces superstitions et ces pratiques qui parfois semblent même susciter un renouveau d'intérêt ?
C'est à ces questions que I'auteur tente de répondre, à partir d'observations et d'enquêtes entreprises depuis plusieurs dizaines d'années dans différents pays. II nous confirme ainsi que l'homme moderne n'a pas tué en lui la superstition. Celle-ci reste aussi vivace qu'aux premiers jours de I'humanité, même si elle se cache parfois sous le masque de nos conventions les plus quotidiennes.
PREMIERE PARTIE
A. INTRODUCTION
B.  QU'APPELLE-T-ON SUPERSTITION ? 
C.  LES FORMES DE LA SUPERSTITION
1. — La superstition magique
2. — La superstition mystique
3. — La troisième forme de la superstition : les pressentiments et tout ce qui s'y rattache
D.  RESUME DES RESULTATS OBTENUS

DEUXIEME PARTIE
A. SUPERSTITION ET POPULATION
B. CONTRIBUTION A LA GEOGRAPHIE DE LA SUPERSTITION.
C. LA SUPERSTITION ET L'HOMME MODERNE
D. SUPERSTITION ET RELIGION
E. CRITIQUE DE LA SUPERSTITION
F. SUPERSTITION ET PSYCHIATRIE
G. REMARQUES FINALES

 
Editeur : Payot, Paris
Année : 1972
Etat : Broché, bon état.
Taille : 22,5 x 14  240 pages